“Je vis une vie difficile, explique Patricia , mon mari est très accroché avec sa mère, il n’est jamais là ! Il passe sa vie à lui rendre visite et à l’aider, il s’y rend après son travail, si bien que je me retrouve toujours seule avec mes enfants qui sont petits. Pourtant, c’est une femme très désagréable et nous avons des rapports tendus avec elle. Elle est aigrie, jamais contente de ce que nous faisons pour elle. Il y a un an environ, j’ai commencé à souffrir au niveau de l’estomac, je ne pouvais plus rien avaler ! Et quand je me forçais à manger, j’allais vomir. J’ai maigri de vingt kilos ! Plus rien ne passe! Je suis allée faire des examens et on m’a dit qu’il s’agissait de spasmes de l’oesophage. Il y a quelque chose de bouché à ce niveau-là! Je me soigne, je prends des médicaments et peut-être que je vais devoir être opérée. Qu’en pensez-vous ? » Nous évoquons sa relation avec son mari, toujours absent, et sa belle-mère, qui lui “vole son mari”. Elle est toujours souffrante, elle a toujours besoin de son fils et elle réclame son attention exclusive, au détriment de sa famille. Finalement , dis-je, je pense que votre belle-mère est indigeste, vous n’arrivez pas à avaler le fait qu’elle vous vole votre mari, vous la vomissez , cela vous soulève le coeur, vous donne des spasmes et vous dégoûte, et vous avez envie de disparaître, puisque vous avez déjà vingt kilos qui ont disparu ! Patricia est restée muette de stupeur, elle m’a regardée dans les yeux et n’a prononçé qu’un seul mot : “Merci”. Une semaine après, elle a appelé pour dire qu’elle se sentait beaucoup mieux.

Irène Landau (Israël)