Vous ne pouvez plus croire que les maladies surviennent par hasard ? Nous non plus  ! Vous pensez qu’elles ont un sens et qu’elles sont porteuses d’un message ? Nous aussi  ! Vous estimez qu’il n’est plus possible de dissocier le corps et l’esprit ? Nous non plus  ! Vous faites d’avantage confiance aux approches holistiques qu’à la médecine chimique ? Nous aussi  ! C’est pourquoi nous avons créé Néosanté, la revue qui vous donne raison et vous ouvre l’accès au nouveau paradigme médical.

Publiée par les éditions du même nom, Néosanté est une revue mensuelle de santé globale, réalisée par des journalistes professionnels, en collaboration avec des praticiens spécialisés (médecins et thérapeutes). Axée essentiellement sur le décodage des maladies, elle est disponible sur abonnement annuel ou vendue au numéro, en version papier comme en version numérique, Néosanté vous propose chaque mois une grand dossier, une longue interview, un agenda et des infos brèves, ainsi que plusieurs pages d’articles et de témoignages sur le sens des maladies et les moyens naturels de les prévenir ou d’en guérir.

Dans NEOSANTE, vous trouverez des informations sur :
-les causes conflictuelles des maladies : dans chaque numéro, cinq pathologies graves ou bénignes sont décryptées à la lueur de leur sens biologique. Dans le « cahier décodages, vous retrouverez notamment les articles de Bernard Tihon, auteur du livre « Le Sens des Maux ». Dans la rubrique « le plein de sens », d’autres maux et dysfonctionnements sont abordés via les témoignages de patients et de thérapeutes partageant leur vécu et leurs pistes d’interprétation.
-les outils de bioprévention : déclenchées à l’étage cérébral, les maladies ne sont pourtant pas imputables aux seules défaillances du psychisme. Une hygiène de vie naturelle, et singulièrement une alimentation de type ancestral, permettent de se forger un corps plus réactif aux chocs émotionnels et un cerveau moins vulnérable au stress.
-les nouvelles thérapies : prendre conscience qu’une « mal-a-dit » est la traduction en maux de mots non dits permet parfois d’en guérir. Mais cette démarche de n’est pas toujours suffisante et il faut souvent effectuer un travail de « déprogrammation » en profondeur. Agissant sur le corps et/ou l’esprit, certaines voies thérapeutiques nouvelles méritent d’être empruntées.
-les dérives de l’allopathie : l’éclosion de la nouvelle médecine est freinée par les rumeurs et les mensonges colportés à son sujet. Et pour conserver ses privilèges, l’allopathie conventionnelle dissimule l’ampleur ses propres échecs. Néosanté vous informera aussi sur les erreurs et les errements d’une médecine classique inféodée aux firmes pharmaceutiques.

Editeur responsable de la revue NÉOSANTÉ, je suis journaliste professionnel indépendant depuis plus de 25 ans. Initié à l’hygiénisme par le naturopathe André Passebecq, j’ai eu la chance de rencontrer les grands médecins et chercheurs qui ont mis à jour le sens biologique des maladies (Henri Laborit, Ryke Geerd Hamer, Alain Scohy, Robert Guinée…) et de me former auprès de certains d’entre eux (Olivier Soulier, Claude Sabbah, Gérard Athias,… ). Fondateur et rédacteur en chef du magazine BIOINFO pendant 13 ans, j’y ai promu les premiers efforts d’information du grand public sur le nouveau paradigme médical. En créant Néosanté, je poursuis ainsi un parcours de vie entièrement dédié au « sens des maux et à leurs solutions bio ».
Le fait d’être basée à Bruxelles permettra à la rédaction de NÉOSANTÉ de vous informer en toute liberté, sans craindre les intimidations et la censure déguisée qui prévalent en France.

Ce premier numéro vous a plu ? Alors aidez-nous à réussir notre pari  ! Vous pouvez d’abord intégrer le premier cercle de notre lectorat en choisissant parmi nos 7 formules d’abonnement (voir page 39). Vous pouvez également, sur la même page, choisir de collaborer plus activement à la revue en la diffusant dans votre entourage. Original et novateur, ce système de diffusion en réseau offre une alternative bien plus économique et écologique que la vente en kiosque, source d’énormes gaspillages. Enfin, le meilleure soutien que vous pouvez nous apporter est de faire connaître Néosanté en en parlant autour de vous ou en branchant vos connaissances sur notre site (www.neosante.eu) et notre groupe Facebook (neosante-editions). Avec vous, la santé va véritablement changer d’ère  !
Yves RASIR