Une vilaine toux qui m’assaillait depuis plusieurs semaines m’a permis d’identifier « une situation difficile à avaler, qui m’empêchait de respirer, me restait en travers de la gorge ». Ces images une fois survenues à mon esprit dans un travail de quête de la maladie, j’ai pu de suite identifier la cause : j’avais été mise royalement de côté dans un projet qui me tenait à cœur, notamment par une personne avec laquelle je me sentais stupide. J’ai réparé la blessure, m’autorisant à reprendre confiance en moi et j’ai cessé de tousser. Aujourd’hui, c’est une relation solide de respect et d’amitié qui me lie avec les personnes concernées par la situation.

Partager