CITATION
« Nous sommes les maladies que nous avons »
Nietzsche

WEB TV
Maux et mots

Informer sur les médecines alternatives et donner la parole à leurs praticiens : telle la principale mission que s‘est fixée la nouvelle webtélé « Des maux et des mots ». On y trouve des interviews gratuites (Sylvie Simon, Michel de Lorgeril…), des rubriques (sexualité, cerveau…) et des conférences payantes, notamment sur la prévention des cancers. Si vous avez manqué la conférence du 21 mars à Paris sur « La logique émotionelle et symbolique des maladies », avec le Dr Pierre Jean-Thomas Lamotte et le Dr Catherine Aimelet-Périssol, le film devrait être en ligne à l’heure qu’il est.
www.desmauxetdesmots.com

VIDÉO
Pierre Légaré en parle

Humoriste bien connu au Québec, Pierre Légaré a guéri d’un cancer de la vessie . En marge des traitements classiques, Il a également cherché le sens de sa maladie et exploré les explications psychologiques du processus cancéreux. Sur le plateau de l’émission « Tout le monde en parle », il parle librement de biologie totale, des travaux du Dr Hamer et du rôle des émotions dans le processus de guérison. Il en appelle aux chercheurs pour qu’ils conservent une attitude scientifique et qu’ils examinent ces approches sans préjugés.
A voir sur Youtube

E-BOOK
Le cancer est une solution de survie

« Cancer is not a disease, its a survival mechanism » : ce n’est pas un extrait de Néosanté traduit en anglais, mais le titre d’un livre du célèbre naturopathe américain Andreas Moritz, fondateur de l’Ener-Chi Welness Center et plus connu chez nous pour ses ouvrages vantant la cure du foie. Non traduit en français, ce livre présentant une vision « alternative » du cancer s’appuie largement sur les découvertes du Dr Hamer. On peut se le procurer en format Kindle sur Amazon ou sur le site d’Andreas Moritz.
www.ener-chi.com

ARTICLES DE PRESSE
Une première en Belgique

Certes, on ne peut pas encore parler d’investigation sérieuse. Et le journaliste a cherché la sensation en piégeant ses interlocuteurs par son anonymat et ses mensonges de faux patient « undercover ». Mais la série d’articles sur la médecine nouvelle du Dr Hamer publiés mi-mars par le journal belge néerlandophone De Standaard (un peu l’équivalent flamand du Monde) se distingue sur un point : pour la première fois, la parole est donnée à des personnes (médecins, thérapeutes, étudiants…) qui connaissent les travaux du médecin allemand, et pas seulement à ses détracteurs qui les condamnent sans les connaître. Un premier pas vers l’objectivité dont ferait bien de s’inspirer la presse francophone.
www.destandaard.be