Le mois dernier, notre étude sur les événements liés à la maison concernait le fait d’Acheter, Vendre ou Louer. Considérons aujourd’hui les problèmes de la vie domestique que sont un incendie, une inondation et un cambriolage.

En lecture générale, ces problématiques parlent d’actions justes à poser afin d’exprimer notre créativité ; elles se relient donc à ce qui nous sollicite et agit en nous pour nous amener à être pleinement vivants.

• Incendie de la maison

Au cours de mes séminaires au Québec, il est courant que je rencontre une personne me disant que sa maison est « passée au feu » ! En effet, de nombreuses maisons sont en bois dans ce pays et, là-bas, il s’agit d’un phénomène relativement courant.

Ce jour-là, par exemple, Gisèle nous raconte qu’elle a tout perdu, dans l’incendie de sa maison : objets personnels, fichier clients et outils de travail, tout ce qui était sa vie au quotidien. Pour comprendre le sens d’un tel événement, voyons déjà ce que représente le Feu : c’est l’élément le plus fort, le plus intense. De fait, c’est le seul élément qui transforme tout ce qu’il touche en lui-même : que ce soit le papier, le bois ou même la pierre, au cœur des volcans. Dès que le feu touche quelque chose, il le transforme, sans restriction ni réserve. Dans le taoïsme, c’est la Joie. Le Feu est donc un élément qui ne fait aucune réserve : il sollicite la totalité, dans l’intensité. Le Principe d’un incendie devient alors clair : il faut tout transformer sans restrictions ni réserves.
Par la suite, Lise, qui a entendu cette lecture – et en a parfaitement intégré le sens – a utilisé l’argent perçu de son assurance pour réaliser son plus grand rêve : faire le tour du monde ! Ce beau voyage lui a permis de faire des rencontres merveilleuses qui ont fondamentalement changé sa vie.

• Inondation dans la maison

Que ce soit une simple fuite, une infiltration ou, plus exceptionnellement, une inondation, les problèmes liés à l’eau font, à un moment ou à un autre, partie du quotidien de la plupart d’entre nous. Martine, conceptrice dans une petite agence d’urbanisme, est candidate à un concours dont le but est l’aménagement d’un espace public. Elle se sent tiraillée entre un projet très conforme à ce qui est attendu par la municipalité et un autre, beaucoup plus original, mais dont elle pense qu’il ne sera pas choisi par le conseil municipal.

Dans cette période, elle constate qu’une importante infiltration d’eau a inondé la chambre de son fils, située en sous-sol. Comme nous l’avons fait pour le feu, voyons ce que représente l’élément Eau: non seulement elle prend la forme de son contenant, mais elle n’offre aucune résistance aux lois de la matière qu’elle rencontre. S’il y a une pente, elle s’écoule ; s’il y a un creux, elle s’installe en adhésion parfaite avec la forme proposée. Accueillir et adhérer exactement ainsi à la réalité telle quelle est ne s’apparente-t-il pas à l’énergie de l’amour inconditionnel et sans restriction ? En Bioanalogie, nos enfants se relient à notre création et le sous-sol de la maison parle de la profondeur de notre inconscient. Qu’indique alors cette inondation ? Elle propose à Martine d’aimer inconditionnellement ce qui se crée dans la profondeur de son inconscient, en d’autres termes, elle l’invite à comprendre qu’elle a à respecter et aimer son intuition, sans jugement. Suite à notre rencontre, Martine a pris le risque de son idée folle … qui n’a pas été retenue. Mais le directeur d’une grande entreprise d’urbanisme, qui se trouvait parmi les membres du conseil municipal, a été séduit par l’originalité de son projet. Quelques temps après, il l’a donc contactée pour lui proposer d’être cadre dans son entreprise, où elle s’épanouit désormais pleinement.

• Cambriolage dans la maison.

On vient de cambrioler votre maison ! C’est une surprise très désagréable qui peut sembler être le fruit du hasard. Mais nous savons que le hasard n’a pas cours dans nos existences, n’est-ce pas ? Que vient chercher votre cambrioleur ? Des « valeurs » ! Demandez-vous alors si vous êtes conscient de vos valeurs, si vous les prenez en compte dans votre existence. Dans le Principe, se faire cambrioler est en effet l’expression de reconnaître et aller chercher ses valeurs au plus intime de soi, là où elles sont enfouies, pour les mettre à jour et les faire circuler. Sinon, quelqu’un le fera à l’extérieur, analogiquement. Donc, si cela vous arrive, cherchez honnêtement quelle richesse personnelle vous ne mettez pas en vie à ce moment-là. Ce fut l’intéressant questionnement de Jérôme, brillant musicien autodidacte, lorsqu’il s’est fait voler tout son matériel de son, ainsi que sa précieuse collection de disques. Il se vivait alors en grande dévalorisation, particulièrement lorsqu’il se comparait aux professionnels de la musique issus de conservatoires et autres formations « officielles ». En résumé, se faire voler quelque chose nous indique que l’on n’a pas pris conscience de sa valeur profonde et/ou que l’on ne sait pas faire circuler ses propres valeurs. Cela change le regard que l’on porte sur un tel événement, n’est-ce pas ?

En conclusion

Tout ceci nous permet de constater encore une fois que les signes de notre vie quotidienne sont nos meilleurs Maîtres ! La révélation et l’intégration du Principe de chaque événement nous permettent de contacter et de valider notre créativité. En dépassant le Pourquoi, nous expérimentons le Comment pour entrer dans la réalisation de notre propre vie.

Auteur et conférencier international, Jean-Philippe Brébion a développé le concept original de Bioanalogie, laquelle propose des outils qui rendent réaliste et concret l’éveil de la conscience. Son best-seller «l’Empreinte de naissance» (Éd. Quintessence) est devenu une référence dans le domaine du développement personnel. Dans «L’Evidence» (Ed. Dauphin Blanc) il énonce la Loi du Principe qui conduit à un constat qui transforme radicalement et définitivement notre relation aux événements qui nous touchent. contact@bioanalogie.comwww.bioanalogie.com