Suite à la lecture de l’article concernant le biodécodage de la cystite (Néosanté n° 1), je vous fais part de mon témoignage. Je suis une jeune femme ayant été en relation avec un homme. Notre histoire d’amour a duré environ un an, et durant tout ce temps, je n’ai fait que des cystites et mycoses à répétition. Nous avons chacun fait de notre côté des examens biologiques pour tenter de résoudre ce problème. Nos résultats réciproques démontraient une absence totale de tout germe. A la lecture de l’article,j’ai eu comme un déclic vis-à-vis de la compréhension de ce qui nous est arrivé. En effet, je me sentais complètement en insécurité dans cette relation. J’avais l’impression de pouvoir le perdre à tout moment, ce qui expliquerait pourquoi je déclenchais ces cystites (marquage de territoire). Le plus fort, c’est que lors de notre séparation, j’ai eu une crise d’énurésie quelques jours avant que je sois totalement séparée de lui, au moment même où je venais de prendre un appartement. J’ai donc honteusement taché son matelas… Je précise que je n’ai eu ce problème avec aucun autre homme, car dans toutes mes autres relations j’ai toujours été en confiance.

Anne-Laure T. (France)