Au fil de mes années de pratique, deux observations se sont imposées à moi :

  • Le transfert patient/thérapeute et son meilleur ami le contre-transfert thérapeute/patient font partie de la thérapie mais comment ne pas prendre la place de l’autre ?
  • Dans la cure de Rêve Éveillé Libre, les symboles peuvent présenter au thérapeute des signes d’amélioration de l’état du patient et pourtant, parfois, le quotidien de ce dernier reste insatisfaisant.

Ma pratique a commencé il y a 25 ans après avoir été formée par Georges Romey au Rêve Éveillé Libre. Le terme « libre » était crucial pour moi. En effet, au regard du rêve dirigé, la décision du thérapeute d’orienter le rêve, ne serait-ce que spatialement par « monter » « descendre » ou plus précisément « un arbre » , « une maison »…me semblait déjà être une intervention délicate pouvant répondre à des suggestions trop personnelles de l’accompagnant.
Par la suite, dans la thérapie, une fois le matériau analytique abordé (étapes freudiennes), une immensité plus grande encore s’ouvre dans l’imaginaire et l’inconscient collectif cher à Carl Gustav Jung prend enfin sa place. Mais là aussi, la symbolique exprimée dans le rêve me semblait appeler l’univers quantique et toutes ses potentialités ainsi qu’un « quelque chose » animé de bienveillance.
La thérapie sous un angle différent !
Habituellement, la thérapie psychologique aide à prendre conscience de la prison du passé dans laquelle nous restons enfermés.
C’est un point de départ…
Les neurosciences nous ont appris que le cerveau ne sait pas restituer l’évènement tel qu’il s’est produit. Nous recréons le passé chaque fois que nous en parlons.
Il semble, alors, que nous soyons désireux de créer notre futur à partir d’un passé que nous ré-inventons sans cesse…ça devient compliqué !
L’approche quantique nous rappelle que le présent se construit à partir du futur…et oui ! Regardons devant nous…
Le vide de la première respiration avec lequel nous nous connectons dans le Rêve Éveillé Libre est la source de notre réalité. Il n’est plus besoin de parler.
« Dans ce vide, on observe une synchronisation psycho-spatio-temporelle où le corps n’est plus un objet mais devient un processus de transformation. »
Une conscience amplifiée utilise l’effet de cumul de pics qui s’exerce sur les synapses au moment du rêve pour induire une activation d’in-form-ation neuronale en résonance avec des champs quantiques contenant la mémoire collective.
Le futur est là, « dans nos yeux » et se proposent alors des processus et des potentialités. Il nous reste à choisir, à « effondrer » une possibilité à réaliser dans le présent. 
Pour Henri Bergson : « le possible aurait été là de tout temps, fantôme qui attend son heure ; il serait donc devenu réalité par l’addition de quelque chose, par je ne sais quelle transfusion de vie ». Henri Bergson attribue cette créativité à l’élan vital et défend une évolution spontanée et créatrice : « les portes de l’avenir restent grandes ouvertes, c’est une création qui se poursuit sans fin en vertu d’un mouvement initial ».
Le philosophe Arthur Schopenhauer défend que « les choses possèdent toutes une volonté qui s’exprime à travers les désirs, sentiments et émotions. Les corps matériels sont des « objectifications » de la volonté. Les forces naturelles comme la gravitation ou l’attraction et répulsion magnétiques, sont des manifestations de la volonté de la nature ».
Chaque instant de réalité est un moment d’expérience à vivre.
Quand il prend fin et devient un moment passé, il est remplacé par un nouveau maintenant, nouveau sujet d’une expérience. Selon Alfred North Whitehead, toute circonstance réelle est donc déterminée par des causes physiques passées et par un sujet créateur et rénovateur de lui-même qui choisit à la fois son propre passé et ses futurs potentiels. Il est relié à son passé par des souvenirs sélectifs et à son futur potentiel par ses choix. » (Rupert Sheldrake)
L’approche quantique du rêve éveillé libre, ou AQ-REL®, propose de laisser les « comment » et les « pourquoi » se transformer à travers les rêves en « tout est possible…et c’est comme ça ».
Je me suis laissée inspirer par le travail de recherche exceptionnel de Georges Romey, par l’approche étourdissante de Rupert Sheldrake, Emmanuel Ransford ou Deepak Chopra mais aussi déjà par l’impétueuse curiosité de Carl Gustav Jung pour créer, car la Vie est Création, un accompagnement où se réactualisent Vivance et Reliance dans un dialogue intérieur symbolique et dynamique.
J’aime à dire que l’infinie liberté de l’Être voyage incognito dans l’éternité. Ce voyage devient une expérience avec AQ-REL® et la rêveuse ou le rêveur « utilise » le praticien-passeur pour se réveiller et s’émerveiller de leur propre vérité en donnant du sens et de l’énergie de vie à leur parcours terrestre.
La cure de rêves nous donne accès aux champs morphiques disponibles afin que depuis des probabilités quantiques, un choix d’in-form-ation puisse être expérimenté. Tous nos potentiels nous attendent. C’est là que tout est possible !
Dans une séance AQ-REL®, patient et accompagnant partagent le même champ énergétique. Les deux cerveaux voyagent et se synchronisent. Leurs champs de conscience deviennent champs de création, champs d’expérience, champs de réunification. Patient et accompagnant sont alliés et se font explorateurs de la conscience. Le rêve se fait espace de connexion avec des champs morphiques où sont disponibles des outils de créativité.
Les symboles du rêve sont des messagers de la Source non locale (résonance morphique) et l’interprétation du rêve est une invitation à effondrer des possibles à réaliser dans l’ici EST maintenant.
Cette alliance patient-accompagnant, je l’ai expérimentée, aussi, dans les soins chamaniques.
Rêve Éveillé Libre et Chamanisme sont les instruments qui jouent dans le même orchestre philarmonique quantique.
Dans le REL, le silence s’installe avant que le verbe ne s’exprime et permet ainsi à l’harmonique de prendre son envol.
Dans le voyage chamanique, le son binaural du tambour met en résonance la conscience et l’ur-causalité. La vibration devient thérapeutique. Le son devient soin et réharmonise les hémisphères cérébraux. Étonnamment, le son du tambour apporte calme et sérénité aux anxieux et aux stressés. Les deux hémisphères fonctionnent à la même fréquence et en harmonie. Cette synchronisation s’opère en réponse à l’intention posée par la personne chamanisée. Le chamane ou le praticien AQ-REL® naviguent sur cette énergie et ne proposent pas d’induction. Silence et son du tambour jouent la même musique en cohérence ; celle du cœur.
Michael Harner (anthropologue spécialiste du chamanisme et fondateur de la Fondation for Shamanic Studies) a observé une fréquence émise par le son répétitif du tambour entre 3 et 6 Hz. « Cette pratique du tambour produit des échanges d’ondes lentes, fortes et cohérentes qui se synchronisent avec le lobe frontal du cerveau, siège de la communication non-verbale et des expériences visionnaires. Cette stimulation favorise la sensibilité hypnotique et augmente la relaxation…Ces ondes Thêta nous permettent une expérience de méditation profonde tout en restant le gardien de notre inspiration créative…Dans les études sur le chamanisme, les ondes Thêta sont assimilées aux expériences extracorporelles ».
« Comme l’esprit du chamane, celui du scientifique peut voyager loin dans l’espace, il peut regarder les choses depuis le ciel et observer la Terre, le système solaire, notre galaxie et même l’univers entier comme depuis l’extérieur. Il peut voyager dans l’autre sens et aborder les rivages de l’infiniment petit, zoomant jusqu’à l’intérieur des plus petits recoins de la matière ». (Rupert Sheldrake).
Dans AQ-REL®, la cohérence patient-praticien emprunte les mêmes voies en palindrome.
Patient et accompagnant se sont rencontrés « par l’entremise » de leurs alliés chamaniques, qu’ils en aient conscience ou non. Le rendez-vous de leurs « corps-esprit-âme » n’est pas le fruit du hasard. Chaque personne qui arrive à moi, je le sens, est « envoyée » par la résonance morphique de la science quantique ou Grand Esprit du Monde d’en Haut Chamanique.
Je me suis inspirée de la pratique chamanique et des observations de la science quantique pour inviter mes patients à une conscience d’eux-mêmes. Il n’y a pas de guérison magique. Il y a une intention d’être vivant et de respect de soi à nourrir comme on arrose une plante ou comme on prend soin d’un animal.
C’est ainsi que l’on récupère son pouvoir créateur : en restant vigilant.
Pour moi, l’accompagnant partage cet art d’être à soi-même. Il est « choisi » et s’offre en conscience au passage d’énergies invisibles. L’accord pour ce voyage est mutuel.
La rêveuse, le rêveur déposent une intention intérieure dans le rêve.
Le praticien AQ-REL® se met en état d’accueil du rêve et se sont les symboles-alliés qui organisent le scénario initiatique, expression des transformations psychiques et physiques à l’œuvre. Le patient a besoin de la présence locale et non locale de l’accompagnant : son corps -matière et son énergie vibratoire. Une proposition d’interprétation depuis un choix donné par le patient dans un état amplifié de conscience, à son « réveil », libère le praticien d’une orientation aléatoire où il prendrait le risque de passer à côté de la véritable demande de la rêveuse ou du rêveur. Le voyage dans le futur se fait à deux. Seul le patient revient avec des potentiels à conscientiser, à expérimenter par lui et devient ainsi, le seul créateur de sa vie.
Changer sa vie nécessite une implication pendant et après la cure.
Le praticien soutient son patient dans la découverte et la mise en place de ses propres outils disponibles et appelés à être développés.
La cure de rêves se fait passerelle. Il dépend du patient de passer de l’autre côté.
Le praticien se fait luciole pour éclairer le passage. La joie et le plaisir saupoudrent leurs énergies bienveillantes.
Cette liberté partagée est respectée de l’un et de l’autre. Ce qui est appelé à se transformer répond à une demande qui va bien au-delà des volontés ou intentions de chacun. L’élan vital prend sa source dans le vide et dans le silence que proposent l’Approche Quantique du Rêve Éveillé Libre.
Nous « travaillons » tous pour que la Vie passe à travers nous et autour de nous.
AQ-REL® invite à une conscience participative à la Danse de la VIE par le rêve.
 
                                          Nadjejda TRETIAKOFF    aq-rel.com

Je suis psycho analyste en Rêve Éveillé Libre depuis 25 ans. Mes rencontres; Guy Corneau, Étienne Jalenques, Marshall Rosenberg, Olivier Soulier, Laurent Huguelit, Thierry Melchior m’ont formée en analyse jungienne, art thérapie, dynamique émotionnelle, communication non violente, décodage biologique ,chamanisme, hypnose et EMDR. La Psychologie évolutionniste demeure ma toile de fond d’analyste. L’autiste asperger que je suis se passionne depuis longtemps pour la science quantique. J’ai relié ces 3 dimensions : REL, chamanisme et science quantique pour une approche globale de l’Être.