Santé mentale et OMÉGA-3

Les graisses aiment le cerveau et réciproquement. Mais les grands amis de nos neurones, ce sont les acides gras oméga-3. Des études montrent qu’ils réduisent le stress, l’anxiété, l’agressivité et les comportements violents. A quand le Nobel de la Paix aux anchois et aux saumons ? Lire la suite

HUILE DE COCO contre maladie d’Alzheimer

Non, les graisses saturées ne méritent pas leur mauvaise réputation. Après avoir dit du bien de l’huile de palme, Yves Patte aggrave son cas en nous vantant l’huile de coco. Chouchou de l’industrie cosmétique, cette source de gras possède aussi de hautes vertus diététiques. Elle serait notamment un rempart contre le vieillissement du cerveau ! Lire la suite

LE SOJA ? Pas si bon que ça … (II)

Deuxième volet consacré au soja. Le premier donnait un aperçu général du caractère industriel et inflammatoire du soja, tel que nous le consommons principalement aujourd’hui. Rentrons maintenant plus précisément dans ce qui compose le soja, et les réactions que cela peut provoquer dans notre corps. Lire la suite

LE SOJA ? Pas si bon que ça … (I)

Omniprésent en magasin bio, le soja ne mérite pourtant pas sa réputation d’aliment sain. Si l’on se penche sur son histoire et sur les procédés de transformation industriels, on découvre d’ailleurs combien cette renommée est usurpée.

Lire la suite

Quid de l’HUILE DE PALME ?

Sur le plan écologique, l’huile de palme est un désastre puisque son exploitation contribue à la déforestation.
Mais sur le plan diététique, on a fait un bien mauvais procès à une très bonne source de graisse !

Lire la suite

Voilà les BONNES GRAISSES

Contrairement à ce que rabâche une diététique classique inféodée aux marchands de margarine, les huiles végétales ne sont pas les meilleures sources de lipides. Et les graisses saturées ne sont pas à fuir, que du contraire !

Lire la suite

Nos amies LES GRAISSES

Lorsqu’il s’agit de perdre de la masse grasse, nous pensons souvent qu’il faut « manger moins gras ». Or, s’il est vrai que certaines mauvaises graisses sont à éviter, les graisses sont essentielles dans notre alimentation.

Lire la suite

Aucun intestin n’aime le gluten

Lorsqu’on parle d’alimentation « paléolithique », les sourcils se froncent encore, et beaucoup imaginent qu’il s’agit de manger de la viande crue, habillé en peaux de bête, au fond d’une caverne… Pourtant, l’alimentation paléolithique rejoint de nombreux impératifs de santé qui sont rentrés dans les mœurs… ou du moins dans les rayons des commerces. Il s’agit par exemple des Omega-3, et des aliments sans sucres rajoutés, sans lactose, ou sans gluten. Et c’est de ce dernier dont nous allons parler dans cet article.

Lire la suite

Nos ancêtres jeûnaient aussi

Au paléolithique, on ne faisait pas bombance tous les jours. C’est pourquoi notre corps est adapté à des moments de privation. Jeûner par intermittence est une vraie fontaine de jouvence.

Lire la suite

Dis-moi comment tu défèques…

Comme je tiens cette rubrique « Paléo Nutrition » depuis un petit temps, je me sens autorisé à aborder un sujet que, disons, nous n’aurions pas abordé à notre premier rendez-vous. Il s’agit des… excréments ! Sujet tout à fait lié à la qualité de l’alimentation, et pourtant rarement abordé.

Lire la suite

Assiette hypoallergénique

Parmi les gens que je conseille au niveau nutritionnel, beaucoup découvrent l’un des bienfaits les plus surprenants – pour eux – de l’alimentation paléolithique : la disparition, ou du moins la forte diminution de leurs allergies

Lire la suite

Offrir le meilleur à la flore

Savez-vous que le corps humain contient plus de bactéries que de cellules ? L’équilibre de la flore intestinale est d’une importance capitale pour l’immunité et la santé. L’alimentation de type chasseur-cueilleur s’avère la plus propice au bon fonctionnement des intestins.

Lire la suite

Comment chasser l’ACNÉ ?

Comme tout autre organe, la peau est sensible à notre façon de manger. Cauchemar des ados occidentaux, l’acné est totalement absente parmi les peuplades de chasseurs-cueilleurs.
Premiers fautifs, les aliments hyperglycémiants perturbent la sécrétion de sébum.

Lire la suite

Comment MIEUX PERFORMER ?

Dans le sillage de Lance Armstrong, qui avait aussi mis cet atout naturel dans son jeu, de plus en plus de sportifs professionnels se sont tournés vers l’alimentation paléolithique. Tout porte à croire que leurs performances ne sont pas sans lien avec leur nouvelle façon de manger.

Lire la suite

Peut-on manger paléo pendant LA GROSSESSE ?

Non seulement ce type d’alimentation convient parfaitement à la femme enceinte, mais il favorise aussi la fertilité de celles qui veulent le devenir et est bénéfique pour l’enfant à naître.

Lire la suite

Pourquoi manger du POISSON GRAS?

Les célèbres acides gras Omega-3 sont également au cœur de l’alimentation paléolithique.
Et de préférence sous leur forme animale, en particulier le poisson gras.

Lire la suite

Comment garder de BONNES DENTS ?

Une alimentation de type chasseur-cueilleur permet de conserver des dents saines, et même de guérir les dents abîmées !

Lire la suite

LES PRODUITS LAITIERS : stop ou encore ?

Remontant au néolithique, la consommation de lait animal est logiquement déconseillée en nutrition paléo.
Et ce ne sont pas les arguments scientifiques qui manquent.

Lire la suite

Quelle assiette pour notre GÉNOME ?

Manger comme un chasseur-cueilleur de la période paléolithique se justifie par le fait que le taux de mutation de notre ADN est seulement de 0,5% par million d’années.

Lire la suite

Quelle est la plage alimentaire de l’être humain ?

Nos gènes sont demandeurs d’une alimentation de type paléolithique. Mais que mangeaient précisément nos lointains ancêtres ? Et qu’est-ce qui explique leurs choix nutritifs ?

Lire la suite

L’Homme est-il OMNIVORE ?

L’homme est-il par nature végétarien ou omnivore ? Partout où c’était écologiquement possible, nos ancêtres du paléolithique ont consommé de la viande.

Lire la suite

Quelle est LA PYRAMIDE PALéO ?

En dix ans, la bonne vieille « pyramide alimentaire » a bien changé. Dans sa version paléolithique, elle est complètement métamorphosée.

Lire la suite

Pourquoi parler bouffe ?

Deux certitudes et une hypothèse nous ont poussés à créer les rubriques
« paléonutrition » et « assiette sauvage ».

Lire la suite

Néosanté Edition